Il était une fois “Jazz en Revermont”

2002, une chrysalide de “Papillons blancs”

L’aventure de Jazz en Revermont débute en 2002. Cette année-là, les frères GUILLOT, habitants de Cuisia, décident avec un couple d’amis, d’organiser, début Octobre, un dîner-concert au bénéfice d’une association que jadis on appelait “Les Papillons Blancs”. Amateurs de Jazz, ils font le pari de faire découvrir certaines facettes méconnues de cette musique à un public souvent novice. Cette démarche, alors portée par l’APEI du Jura, est encouragée et suivie attentivement par le Président de la Communauté de Communes “Sud-Revermont” nouvellement créée, Gérald MOINE. Ce sont les membres de l’APEI et leur réseau amical qui prennent en charge l’organisation de ces soirées.

 

2005, ainsi naquit l’association

Après 3 éditions réussies, Gérald MOINE suggère aux organisateurs de réfléchir aux moyens nécessaires à la pérennisation de cet évènement. C’est en 2005 que l’association “Jazz en Revermont” voit le jour. Les dîners-concerts laissent la place à un festival qui a lieu sur 3 jours et qui a la particularité d’être itinérant. Les Communes qui disposent de locaux adaptés proposent leur hospitalité pour les soirées des vendredi et samedi et pour l’après-midi du dimanche. L’association peut compter sur une vingtaine de bénévoles pour préparer les salles et assurer la buvette. Le festival de 2014 sera le point d’orgue de ces week-ends consacrés au Jazz avec la venue des Frères LOCKWOOD.  Plus que jamais, la salle polyvalente de Cousance devient “LE” lieu du festival.

 

2015, avis de tempête, le navire résiste !

En 2015, c’est dans un contexte associatif mouvementé qu'est organisé le festival. Comme pour exorciser ce mauvais sort, l’équipe décide d’inviter un artiste totalement inconnu pour le public local. Elle mise rien de moins que son “va-tout” sur le contrebassiste suédois, Lars DANIELSSON, consacré, en 2015 (et en 2016), “Meilleur Contrebassiste International de Jazz” par la Deutsche Phono-Akademie. 2015 est une réussite artistique qui ravit le public. “Jazz en Revermont” a gagné son pari de présenter un talent incontestable dans le milieu international du Jazz tout en restant accessible à un public fidèle et curieux.

 

2016, vers des horizons plus larges

En 2016, le festival est organisé sur 4 jours, du jeudi au dimanche. Encouragé par le succès de 2015, l’association renforce sa volonté de surprendre la population locale. Il est décidé de l’associer directement à la première soirée, dans le cadre d’un choeur éphémère, pour participer à une création proposée par Franck TORTILLER, vibraphoniste international, ancien directeur de l’Orchestre National de Jazz. Cette édition est placée sous le signe de la rencontre. Il y a la rencontre des genres musicaux. Il y a également la rencontre des artistes avec les spectateurs et les enfants. Enfin, c’est la rencontre entre le monde musical de Franche-Comté et de Bourgogne qu’incarne Aurélien JOLY, qui devient le nouveau parrain du festival, dont l’histoire personnelle est étroitement liée à ces deux régions qui ont fusionné. Dans le même temps, le site de Cousance se transforme durant 3 soirées en un marché où le public se restaure auprès de petits producteurs locaux.